comment poser une fenêtre pvc en rénovation

Comment poser une fenêtre PVC en rénovation : un guide étape par étape

Vous envisagez de remplacer vos anciennes fenêtres par des menuiseries PVC modernes et performantes ? La pose de fenêtres PVC en rénovation est une excellente option pour améliorer l’isolation thermique et acoustique de votre habitation, tout en lui donnant un coup de jeune.

Avec un peu de patience et de savoir-faire, il est tout à fait possible de réaliser ce projet vous-même. Suivez notre guide détaillé pour apprendre comment poser une fenêtre PVC en rénovation comme un pro !

Bien choisir sa fenêtre PVC

Avant de vous lancer dans la pose, il est essentiel de bien choisir votre nouvelle fenêtre PVC. Optez pour un modèle adapté à vos besoins en termes d’isolation thermique et phonique, ainsi qu’à l’esthétique de votre façade.

Les fenêtres PVC existent en différentes finitions (blanc, imitation bois, couleurs), types d’ouverture (battante, oscillo-battante, coulissante) et vitrages (double ou triple). Prenez le temps de comparer les offres et de demander conseil à un professionnel si nécessaire.

Par exemple, si vous habitez en ville et recherchez un maximum de tranquillité, privilégiez une fenêtre PVC avec un double ou triple vitrage à forte isolation acoustique. Pour une maison en bord de mer, choisissez plutôt un modèle en PVC renforcé, résistant aux embruns et au vent.

Bon à savoir : Pour bien choisir vos menuiseries PVC, soyez attentif aux performances techniques comme le coefficient d’isolation thermique (Uw), l’indice d’affaiblissement acoustique (Rw+Ctr), la résistance à l’effraction ou encore le facteur solaire (Sw).

N’hésitez pas à comparer les labels et certifications (NF, CEKAL, ACOTHERM…) qui garantissent la qualité des fenêtres.

Préparer le chantier et prendre les mesures

Une fois votre fenêtre PVC achetée, place à la préparation du chantier. Commencez par protéger le sol et les meubles environnants avec des bâches ou des draps. Démontez ensuite l’ancienne fenêtre en prenant soin de ne pas endommager le dormant (cadre fixe). Si des volets ou un coffre de volet roulant sont présents, retirez-les également.

Profitez-en pour prendre les mesures exactes de l’ouverture : largeur, hauteur et épaisseur du dormant. Ces cotes vous seront utiles pour ajuster au mieux la nouvelle fenêtre PVC. Pensez à vérifier l’équerrage de l’ouverture avec un niveau à bulle et une équerre.

Exemple : Pour une fenêtre de 1 m de large, prévoyez environ 5 mm de jeu fonctionnel de chaque côté, soit un dormant PVC de 990 mm de large. De même, ajoutez 10 mm de jeu en hauteur. La profondeur du dormant doit correspondre à l’épaisseur du mur, en incluant l’éventuel doublage intérieur.

Mettre en place le précadre et le dormant

Placez le précadre (fourni avec la fenêtre) dans l’ouverture et fixez-le avec des vis adaptées, en veillant à bien le centrer. Ce précadre permettra une mise en place simplifiée du nouveau dormant PVC. Appliquez ensuite un cordon de mastic d’étanchéité sur le pourtour extérieur du précadre.

Positionnez le dormant PVC dans le précadre en vous aidant de cales pour le mettre de niveau. Une fois le dormant bien calé, percez des trous à travers le dormant et le précadre puis vissez l’ensemble. Nettoyez l’excédent de mastic qui peut déborder à l’intérieur.

À noter : En fonction du type de mur (parpaing, brique, béton…), adaptez les fixations utilisées. Par exemple, pour un mur creux, préférez des pattes de scellement à expansion. En cas de support dégradé, il peut être nécessaire de faire appel à un professionnel pour consolider l’ouverture avant la pose.

Installer les vantaux et les accessoires

Accrochez les vantaux (parties ouvrantes) sur le dormant à l’aide des paumelles fournies. Vérifiez le bon fonctionnement de l’ouverture et la fluidité de la manœuvre. Si besoin, ajustez le réglage des paumelles. Fixez ensuite la poignée ainsi que les other accessoires (crémone, cache-paumelles…).

Pour une porte-fenêtre, installez également le seuil en PVC en veillant à son étanchéité et son horizontalité. Si votre fenêtre PVC dispose d’un volet roulant intégré, mesurez aux dimensions du coffre et de sa trappe de visite avant de le monter.

Finaliser l’étanchéité et les finitions

Une fois la fenêtre PVC posée, il faut soigner l’étanchéité et les finitions pour un résultat impeccable et durable. Appliquez un nouveau cordon de mastic d’étanchéité sur tout le pourtour extérieur entre le dormant et le mur. Du côté intérieur, colmatez avec de la mousse isolante expansive, en prenant soin de ne pas trop en mettre pour ne pas déformer le dormant.

Terminez en posant des baguettes de finition autour de la fenêtre pour cacher la mousse et apporter une touche esthétique. Pensez également à bien nettoyer vos nouvelles menuiseries PVC avec un chiffon doux pour un rendu éclatant.

Bon à savoir : Après la pose, il est important d’assurer une bonne ventilation de la pièce pendant plusieurs jours pour évacuer l’humidité liée aux travaux. Vous pouvez également en profiter pour faire contrôler vos installations de VMC afin d’optimiser la qualité de l’air et la performance énergétique de votre logement.

Matériel nécessaire :

  • Mètre ruban, niveau à bulle, équerre
  • Marteau, tournevis, visseuse, perceuse
  • Scie à métaux, scie égoïne
  • Jeu de limes, cutter, spatule
  • Mastic d’étanchéité, mousse expansive
  • Cales à vitrage, vis et chevilles adaptées
  • Bâche de protection, balai et aspirateur

En suivant minutieusement toutes ces étapes et en utilisant un matériel adapté, vous réussirez à poser votre fenêtre PVC en rénovation dans les règles de l’art. Vous profiterez ainsi d’une isolation thermique et acoustique optimale, d’une meilleure étanchéité à l’air et à l’eau, sans oublier l’embellissement de votre intérieur grâce à des menuiseries modernes et élégantes.

N’hésitez pas à vous faire aider par un ami bricoleur ou à consulter des tutoriels vidéo pour visualiser certaines étapes plus techniques. Avec un peu d’entraînement, poser soi-même ses fenêtres PVC en rénovation n’aura plus de secrets pour vous !

À noter : Si vous décidez de confier la pose de vos fenêtres PVC à un professionnel, renseignez-vous bien sur les certifications RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et les assurances décennales des artisans. Ces garanties vous assurent une installation de qualité et vous permettent de bénéficier d’aides financières comme MaPrimeRénov’.

Une fois vos nouvelles fenêtres PVC installées, il est important de les entretenir régulièrement pour préserver leurs performances et leur esthétique. Nettoyez les menuiseries et les vitrages avec un chiffon doux et des produits adaptés (eau savonneuse, dégraissant PVC…) deux à trois fois par an. Pensez également à contrôler et lubrifier les quincailleries (paumelles, crémones…) pour garantir un fonctionnement optimal dans la durée.

En optant pour des fenêtres PVC en rénovation, vous faites le choix d’une solution durable, performante et économique pour valoriser votre habitat. Avec leurs multiples atouts (isolation, étanchéité, entretien facile, rapport qualité-prix…), les menuiseries PVC s’adaptent à tous les styles de maisons et répondent aux exigences de confort et de sécurité des foyers d’aujourd’hui. Alors, prêt à vous lancer dans la rénovation de vos fenêtres ?

Annuaire des architectes

 

Pour toute demande relative à l’inscription d’un site sur cet annuaire : cliquez ici

Liste des Architectes

Catégories

Architecture-batiment.com

Architecture-batiment.com est un portail qui vous fournit les informations nécessaires pour bien planifier la construction de votre maison.

Les partenaires

Notre page facebook